Source : Vzglyad, Dimitri Aleksandrov, 29-11-2018


PHOTO: David Mdzinarishvili/Reuters

Lors des élections présidentielles de Géorgie c’est une diplomate expérimentée de style européen, Salomé Zourabichvili, qui a remporté la victoire. L’opposition et l’ex-président Mikhail Saakachvili ont déjà eu le temps de la baptiser “traître” faisant le jeu de la Russie. Or c’est son rival Grigol Vachadzé et non pas elle-même, qui il y a longtemps de ça, a travaillé pour le Ministère des affaires étrangères de l’URSS et était proche du KGB. Et pour quoi accuse-t-on Zourabichvili d’être pro-russe mais finalement en est-il vraiment ainsi?

En Géorgie les résultats du deuxième tour des élections, qui se sont déroulées mercredi, ont fait élire le nouveau président, ex-ministre des affaires étrangères du pays, Salomé Zourabichvili, âgée de 66 ans. Elle entrera en fonction le 16 décembre, lors de la cérémonie d’inauguration.

Les résultats du décompte de tous les bulletins indiquent que Zourabichvili a obtenu 59,52% des suffrages, c’est-à-dire 1 114 627 voix. Son adversaire, un autre ex-ministre des affaires étrangères de Géorgie Grigol Vachadzé, protégé de Saakachvili et de son ” Mouvement National Uni “, a obtenu 780 633 voix, soit 40,48%.

Lire la suite

Source: 
Les Crises